Mes petits bonheurs #1

Temps de lecture : 5 minutes

Bonjour à tous !

Oh mais dis donc, ça fait un moment que vous avez vu apparaître la catégorie de blog “Vivre heureux“. Mais je n’avais toujours pas pris le temps d’y écrire. C’est enfin chose faite !

Non pas que je n’ai pas d’idées, au contraire, j’en ai des tas ! J’aime juste écrire au gré de mes envies !

Ok, ok j’arrête de raconter ma vie ! Dans cet article, je vous parle de mes petits bonheurs, de mes favoris du mois écoulé. J’espère réussir à en faire régulièrement par la suite si cela vous plaît. Des favoris me direz vous ? Mais de quoi tu parles ?

Ça peut être une lecture qui m’a inspiré, une recette, un produit de beauté, une musique, un article lu, une vidéo… bref vous m’avez compris : toutes ces petites choses qui m’ont rendues heureuse ! Que voulez-vous on est sur la page du Vivre heureux !

Mon livre du mois : Le Voyage de Théo – Catherine Clément

“Alors voilà Théo, dit-elle. J’ai décidé de t’emmener faire tour du monde.”

C’est ainsi que tante Marthe, décide d’aider son neveu de 14 ans, Théo, atteint d’une maladie incurable. Le voyage comme outil de guérison : donner envie à cet ado rêveur et dévoreur de livre de mythologie, de s’ouvrir au monde et de guérir. Ce voyage initiatique emmènera Théo dans les quatre coins du monde, à la découverte des différents courants spirituels de l’humanité. Bouddhiste, hindouiste, catholique, juif, copte, confucianiste, musulman… le jeune homme les bousculent de question. Il rencontre, apprend, aime, déteste, se découvre, réfléchit, mûrit… Le récit déambule entre l’Histoire, le mystère et le romanesque.

J’avais lu ce livre quand je devais avoir une quinzaine d’année, je l’ai relu ce mois-ci avec bonheur, saisissant mieux tous les enjeux et toutes les informations que ce livre pouvait m’apporter. J’ai énormément appris sur les religions et courants spirituels. Chacun est juge sur son ressenti vis-à-vis de ceux-ci. Croyant ou non, ce récit est peuplé de personnage hauts en couleur. Vous les ferez vivre dans votre imaginaire au milieu de sublimes paysages. Inde, Japon, Indonésie, Etats-Unis, France, Europe de l’est, Afrique, prenez un billet d’avion sans quitter votre canapé (ou votre transat selon l’époque de l’année…).

Je me revois dans ce garçon au même âge : accro aux livres d’histoire et à la mythologie grecque, aimant jouer aux jeux vidéos, amoureux… La “maladie” qui le touche se rapproche fortement d’un “mal” que j’ai vécu aussi, découvert il y a peu. C’est drôle, de voir qu’en lisant le même livre à quinze ans d’écart (j’ai trente ans au moment où j’écris ces mots), je l’ai parcouru avec la même avidité. J’ai compris finalement pourquoi cet ouvrage m’avait tant marqué. J’ai mis des mots sur des ressentis.

Y’a-t-il un livre qui vous a déjà fait ressentir cela ? Partagez-le moi en commentaire !

Ma découverte bien-être & santé : le Baume Féminin de Kosmika

 

Je vous en ai parlé en story (mon compte IG c’est par ici) quand je l’ai commandé il y a quelques semaines, j’ai pu l’utiliser sur mon premier cycle de Lunes de mai.

J’avais découvert cette marque via un article du blog de Friendly-Beauty (comment ça tu ne la connais pas ?), j’ai tout de suite aimé l’aspect très “brut” et naturel de cette marque. Créée dans la Drôme provençal (déjà on pose le cadre), les produits sont fabriqués à partir de plantes sauvages récoltées ou cultivées sur place. De la récolte/culture jusqu’à la transformation, tout est tracé de façon claire et nette. La marque est labellisée Natur&Progrès (ce qui est quand même le must).

Le Baume Féminin, c’est un mélange de macérât de millepertuis (j’adore tellement ces fleurs), d’achillée millefeuille, d’huiles essentielles de sauge sclarée, d’estragon, de petit grain bigarade, et de marjolaine à coquilles. C’est donc un baume, donc gras, mais qui pénètre rapidement sans laisser de trace.

Comment je l’utilise : dès que la moindre douleur se fait sentir, j’en applique tout de suite. Une petite noisette (je n’en prends vraiment pas beaucoup) et je masse bien mon bas ventre pendant une trentaine de seconde.

Je l’ai tout le temps avec moi pendant mes Lunes, car mon bidou à tendance à tirailler de façon totalement aléatoire pendant une semaine. Il est vraiment très efficace. Et j’ai eu plusieurs retours d’amies qui en sont plus que ravie. C’est un confort dont je ne pourrai plus me passer. Je sais que nous ne sommes pas toutes égales face à la douleur. Mais ça vaut le coup de l’essayer pour éviter de se gaver d’anti-douleurs…

 

La chaîne Youtube qui me donne la patate : Voyage Voyages

Philippe vous embarque dans son camion aménagé “Michel” à travers la France et ses magnifiques paysages. Il nous raconte avec beaucoup d’humour ses périples, ses rencontres et nous dévoile tout sur la vie en camion aménagé ! Les images sont plus parlantes que les mots, alors direction la chaîne Youtube du monsieur pour voir ça !

 

Voilà j’espère que cet article vous aura plu ! Partagez-moi vos ressentis en commentaire, n’hésitez pas à me dire si vous avez découvert des choses aujourd’hui.

Belle journée !

 

5 Commentaires sur “Mes petits bonheurs #1

  1. Alimentersasante says:

    Fan de lectures à la maison et tu m’as donné envie de découvrir « Le voyage de Théo », ici j’ai attaqué « Conversations avec Dieu » il est captivant.

    • Galtéane says:

      J’en ai beaucoup entendu parler, je vais le mettre dans ma PAL je crois. Si tu aimes la spiritualité, tu devrais aimer ce livre 🙂 Merci de m’avoir lu !

  2. delarmeaux says:

    Bon alors le Voyage de Théo, lu il y a longtemps bien avant ta naissance! Très beau souvenir et le livre est toujours dans ma bibliothèque. La chaîne Voyage voyage j’aime, la beauté des images; les rencontres que Philippe nous fait partager et sa bonne humeur bien sûr! Quand au baume, pas pu essayer bien longtemps, une petite main me l’a emporter par inadvertance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.