Comment s’éveiller à la spiritualité et la vivre ancrée ?

 

Je suis heureuse d’aborder enfin la spiritualité sur ce blog. Elle fait partie de ma vie, j’y suis éveillée depuis une dizaine d’années. J’avais très envie de vous partager ça. Bonne lecture !

Disclaimer : ceci est bien évidement mon point de vue sur la spiritualité. Je peux tour à tour employer les mots âme, esprit, Univers, Vie, Coeur, conscient, inconscient, subconscient… Remplacez ces mots par des termes qui vous conviennent.

 

Spiritualité, de quoi on parle ?

 

Comme toujours, j’aime partir des définitions du dictionnaire.

Spiritualité (n.f.) : qualité de ce qui est esprit, de ce qui est dégagé de toute matérialité.

Esprit (n.m.) : partie incorporelle de l’être humain, par opposition au corps, à la matière.

vivre spiritualité incarnée
Photo by Sidney lima from Pexels

Nous pourrons donc conclure, qu’il s’agit d’un espace hors de la limite physique et de la réalité du corps. Quelque chose qui ne serait donc pas visible par nos cinq sens. L’humain étant en général cartésien, il est difficile pour lui d’appréhender ces espaces hors de sa réalité physique.

On peut très bien entendre l’argument “si je ne le vois pas c’est que ça n’existe pas”. J’ai toujours envie de répondre “quel orgueil de croire que tout ce qui existe est forcément visible pour l’œil humain”. Je n’essaie de convaincre personne, simplement de donner à réfléchir sur le sujet.

Très tôt dans l’Histoire, les Hommes ont eu cette nécessité d’être proche de l’invisible. Chaman, sorcier, guérisseur étaient en contact avec les esprits de la Nature, pour favoriser la chasse ou les récoltes, remercier Mère-Nature pour ce qu’elle leur apportait. Ce que je pense, c’est que le lien avec l’invisible  était plus profondément ancré qu’à présent, où nous nous sommes éloignés de la Nature avec l’ère moderne.

Pourquoi la spiritualité, le chamanisme, les soins énergétiques sont-ils revenus sur le devant de la scène ? Je crois que l’Humain ressent de nouveau la nécessité d’être connecté à cet invisible malgré lui. Le matériel ne peut tout lui apporter : certaines de ses questions restent sans réponse.

 

S’éveiller à la spiritualité :

 

Pour ma part, c’est venu très tôt dans ma vie. Curieuse de nature, ma mère avait une pléiade de livres sur l’ésotérisme, la spiritualité, les vies antérieures, les extra-terrestres… Alors oui dis comme ça, c’est peut-être un peu étrange. Elle est très ouverte d’esprit et m’a transmis le goût de la découverte. J’ai aussi des racines indiennes par mon grand-père maternel. Je suis bien plus influencée par l’Inde et ses mystères que je ne le pense….

 

  • La première chose à faire pour s’éveiller est d’être curieux, ouvert et attentif. Accepter que des choses existent en dehors des limites de notre corps et de notre conscience. Sortir du moule dans lequel notre éducation nous a formé.

 

 

  • La troisième chose à faire, est d’aller lire, écouter, s’enrichir d’informations sur le sujet, tout en gardant l’esprit critique. L’expérience des uns ne fait pas la vôtre.

 

vivre spiritualité incarné
Photo by luizclas from Pexels

Comment je vis ma spiritualité au quotidien ?

 

1°) Lorsque je me réveille, je prends souvent quelques minutes pour rester au lit et apprécier le silence, ou au contraire, accueillir le bruit environnant. J’ai la chance d’avoir le chant des oiseaux à ma fenêtre. De plus, je rêve très souvent la nuit, et je me suis aperçue que ces rêves avaient parfois une signification particulière. Lorsque je prends ce temps le matin, je me remémore ces songes. J’accueille ce qui vient ou non. Je reçois des inspirations de mon inconscient ou d’autre chose… Cela m’aide beaucoup au quotidien.

2°) Je reste toujours attentive aux indicateurs que la Vie (ou l’Univers) m’envoient. Pour ça, j’essaie d’être le plus possible dans le temps présent, et j’accepte que je ne peux pas tout contrôler. Je garde cette idée en tête que tout ce qui m’arrive à chaque instant, est juste.  Je peux surmonter toutes les épreuves qui se présentent sur ma route et toutes les choses positives sont là pour récompenser ce que j’ai semé. A quoi ressemble ces indicateurs ? Tout ce que vous voudrez bien accepter de voir : une lecture, un rêve, une carte tirée, une discussion, un film, un texte, un mot, une personne…

3°) J’apprends à m’écouter et suivre mon intuition. Cette petite voix, c’est celle de votre Coeur.

4°) Enfin je m’émerveille des choses de la Vie : la beauté de la Terre, le rire d’un enfant, un coucher de soleil ou une étreinte. Toutes ces choses qui apportent de la magie dans votre quotidien. Si je m’émerveille, je suis dans le temps présent. Si je suis dans le temps présent, je suis disponible pour appréhender l’invisible. Vous trouverez des outils pour faire du temps présent dans cet article.

Lâcher-prise sur le matériel et le physique vous ouvrira de nouvelles possibilités.

spiritualité ancrée
photo by Luizclas from Pexel

Pourquoi insister sur “l’ancrage” :

vivre une spiritualité ancrée
Photo by César Coni from Pexels

Vous connaissez la phrase “les deux pieds sur Terre, la tête dans les étoiles”. Si vous êtes terre à terre, vous ne pouvez être ouvert aux subtilités de l’Univers et à tout ce qui peut être. Si vous êtes déconnecté de la réalité physique, vous ne pouvez manier votre environnement et êtes effet du matériel. Ma vision de la spiritualité c’est cet équilibre entre les deux car l’un ne va pas sans l’autre.

Etre connecté à la spiritualité peut devenir, dans l’excès, une forme de fuite de la réalité. Il est bien de penser que tout va bien se passer pour votre nouveau job, que vous allez réussir ce nouveau projet, parce que vous êtes certains que l’Univers va vous apporter ce qu’il faut. Mais si vous négligez de vous impliquer dans votre travail, vous n’obtiendrez rien.

J’ai confiance en la Vie ET en moi-même (enfin j’apprends !). Je me sais capable de réussir ce que j’entreprends. C’est ainsi que cela fonctionne. Le spirituel et le matériel sont comme le Yin & le Yang : l’un ne va pas sans l’autre.

Mes outils préférés :

 

  • La méditation bien sûr, indispensable pour calmer mon flot de pensée et être à l’écoute de mon corps, de mon mental et de mon Coeur.
  • Le Yoga, le Qi-Gong ou le Do-In, dont je vous ai déjà parlé à la fin de cet article. Je me concentre sur les mouvements de mon corps, ma respiration, je médite. Dans la détente profonde, j’accède à un niveau plus élevé de conscience.
  • La gratitude permet de garder une attitude positive face à la vie. Je remercie (qui on veut) pour tout ce qui m’arrive, bon ou moins bon.
  • Se rapprocher de la Nature : elle émet un taux vibratoire très élevé. J’aime m’en nourrir.
  • Le silence est le cocon dont l’âme à besoin pour s’exprimer. J’essaie de cultiver des moments de silence. Ce n’est pas simple pour l’impatiente que je suis !
  • La résilience et même la remise en question. Car chaque instant de la vie est une source d’apprentissage pour me faire grandir, je fais en sorte d’endormir un peu mon ego pour avancer.

 

C’est tout ce que je pouvais dire aujourd’hui sur ma spiritualité. J’ai vraiment hâte d’échanger avec vous sur ce sujet, que cela vous parle ou pas du tout ! J’espère que cela vous aiguillera un peu ou tout du moins que vous aurez appris des choses…

 

Belle journée.

spiritualité ancrée éveil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *