L’énergie du Métal en Médecine Traditionnelle Chinoise – Poumons – Gros Intestin

Temps de lecture : 5 minutes

 

L’Automne en médecine chinoise correspond à l’élément Métal et aux organes Poumons et Gros Intestin.
Ce sont les « boucliers » de notre corps : les Poumons font entrer l’air et expulse le gaz carbonique et le Gros Intestin composte les déchets pour l’évacuation. Ils nous protègent et font le tri entre ce qui doit être gardé ou rejeté par le corps.
Une défaillance du Métal nous rend sensible aux agressions externes, le Gros Intestin contient 80% des bactéries responsables de notre système immunitaire.

Crédits photos : Les Bonnes Mains

 

En Automne, le Yang, qui était à son apogée en été, entre en phase de décroissance. Pour rappel, le Yang est l’énergie de l’action, de l’extériorisation, par opposition au Yin qui est l’énergie du calme et de l’intériorisation. L’image du Métal est associé aux minéraux et à l’air exhalé par la compression des feuilles mortes qui se tassent en Automne pour former un humus, promesse de vie future.

Qui dit Automne, dit bien souvent : rentrée scolaire, reprise du travail, prise de bonnes résolutions… Comme je le disais en introduction de ce texte, la symbolique du Métal est la digestion et la transformation. Il est temps de faire la paix avec soi-même et de faire le point avant de se lancer dans de nouveaux projets.

métal médecine traditionnelle chinoise
Crédit photo : Camille Nedjar

 

Les déséquilibres physiologiques du Métal :

  • Accumulations de glaires et de mucosité.
  • Blocage du nez : sinusite, rhumes…
  • Peau très sèche, affaiblissement du souffle.
  • Diarrhées, constipation, côlon irritable.

 

Les déséquilibres émotionnels du métal :

  • Si le bouclier du Métal est défaillant, alors on a peut-être du mal à « gérer son espace » : envahissement, difficulté à dire non, victimisation…
  • Si celui-ci est en « excès » alors, on met plutôt les autres à distance de nous : hypervigilance, méfiance, rigidité psychologique, manque de lâcher-prise.*
  • Les blessures non guéries suite à un deuil, perte, peuvent à la longue épuiser l’énergie de nos Poumons. Peuvent alors s’ensuivre des rhumes, bronchites, angines, pneumonies….
  • Un déséquilibre sur le Poumon peut aussi révéler une mélancolie ou une inquiétude profonde. On peut se poser la question si l’on a cette fâcheuse habitude de se réveiller spontanément à 5H-6H du matin.

 

Conseils au quotidien pendant l’Automne :

  • Abandonnez progressivement les aliments froids et sucrés, on privilégie la chaleur, les épices et les légumes de saison ! Une recette facile et délicieuse, par ici !
  • Faites des infusions de thym et de gingembre pour dissoudre les mucosités (ex : rhume).
  • Détoxifiez votre atmosphère avec des huiles essentielles de citron, d’eucalyptus radié, de ravintsara.
  • Adoptez un rituel de prévention pendant la période à risque : chaque matin, posez deux gouttes de ravintsara sur vos poignets et respirez profondément.
  • Améliorez votre transit : beaucoup d’hydratation, céréales complètes, légumes verts, probiotiques, tisanes de menthe poivrée.

 

Faire la paix avec soi-même :

L’Automne est une période de transition entre l’été où le Yang (énergie de l’expansion) est à son apogée et l’hiver où le Yin (énergie de l’intériorisation) est à son maximum. C’est la saison où nous devons digérer les expériences de l’année, les transformer, décider d’abandonner certaines choses pour en garder d’autres.
Si nous ne faisons pas ces choix à ce moment précis alors, nous continuerons d’épuiser notre énergie pendant l’hiver, alors même que c’est la saison où nous devrions tendre vers le repos et le calme.

Qu’ai-je appris cette année, qu’est-ce que la Vie m’a montré ? Ai-je envie de conserver telle relation toxique ? Ai-je envie d’apprendre d’un instrument de musique ? Oui je comprends pourquoi j’ai agis ainsi, mais je n’ai plus l’utilité d’un tel comportement, je l’abandonne.

 

Etirement Makko-Ho issu du Do-In (automassage Shiatsu) :

  1. Position stable, pieds écartées largeur des épaules, genoux légèrement fléchis, bassin relâché.
  2. Placez vos pouces et index à 90° l’un par rapport à l’autre, et crochetez vos pouces dans votre dos. Vos deux index pointent vers le bas.
  3. Inspirez profondément. Expirez lentement en basculant vers l’avant. Fléchissez légèrement les genoux si besoin. Les bras suivent le mouvement. La posture finale doit être identique au schéma ci-contre.
  4. Restez une ou deux respirations et remontez très lentement. D’abord les lombaires se redressent, puis les dorsales et enfin les cervicales et la tête en dernier.

Cet étirement active la circulation dans les méridiens Poumons et Gros Intestin, ouvre la cage thoracique, libère les sinus, assouplit la colonne vertébrale. Il est possible de faire ce mouvement assis si la posture debout est délicate.

Ne portez aucun jugement sur vous-même si vous avez du mal à faire ces gestes. Le principe premier est la reconnexion à soi. Tâtonnez, respirez. Essayez de le faire en couple, ou avec vos enfants !

Prenez ce temps essentiel pour vous et surtout soyez bienveillant avec vous-même. 

 

Pourquoi recevoir du Shiatsu en Automne ?

Recevoir un Shiatsu à chaque début de saison est parfait pour bien aborder la période. Pendant la saison de l’Automne, les méridiens Poumons et Gros Intestin se rechargent en énergie qualitative pour le reste de l’année. Le praticien travaille sur le système immunitaire afin de prévenir l’apparition des maux de saisons ( grippe, rhume, gastro etc… ) Si vous avez des difficultés respiratoires chroniques, c’est peut-être le bon moment aussi pour travailler dessus. C’est aussi le bon moment pour digérer certaines expériences comme évoqué ici. Le Shiatsu vous permet le lâcher-prise et la relaxation profonde. Cela peut parfois amener le receveur à avoir certaines compréhension sur une situation donnée. Le praticien est à votre écoute, dans le respect de vos limites. Il ne peut vous imposer de lui parler. Cependant, plus vous exprimerez vos besoins, plus il sera à même d’adapter son soin.

Je vous souhaite un agréable automne ! N’oubliez pas d’épingler l’image ci-dessous sur votre compte Pinterest afin de toujours garder ces informations sous la main !

 

3 petits messages sur “L’énergie du Métal en Médecine Traditionnelle Chinoise – Poumons – Gros Intestin

  1. Pingback: Rentrée de Septembre - faire le point sur son année pour se projeter sereinement - Cécile Boissier

  2. DianeRoy says:

    Je pratique le qiqong saisonnier et le son sssi a l’expiration aide a poumon sa évacuer les toxines et le cerveau a vider les toxicité et les retourner a la terre…merci aussi pour toutes les explications..c’est un grand aide…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.