Un outil pour gérer le stress : faire du temps présent

Quand tout semble être hors de contrôle…

Les livres fleurissent sur ces sujets : gérer son stress, comment s’apaiser, mieux gérer ses émotions…

Nous recherchons encore la recette miracle pour nous délivrer du stress.

L’humain a toujours été soumis au stress, depuis la nuit des temps. Lorsqu’il fait face à une situation où il se sent désarmé, où il peut avoir peur pour sa survie, la réponse du corps est le stress : il réagit à cette peur et mobilise ses ressources pour affronter le moment désagréable.

Le problème de notre société actuelle, c’est que nous sommes soumis à un stress constant : travail, famille, pollution, ambiance politico-sociale anxiogène, peur alimentée par les médias… Alors, nous nous retrouvons à devoir porter notre attention sur tout, car nous nous sentons incapables de nous défendre. Nous dépensons énormément d’énergie à vouloir tout contrôler pour ne pas être effet de cet environnement stressant.

 

Crédit Photo : Pexel

 

Echapper au chaos :

Un homme a dit un jour “si vous ne pouvez pas vivre dans le chaos alors vous deviendrez fous”.

Espérez vivre sur cette planète et réchapper du chaos environnant est peine perdu. J’ai essayé, et, à moins de vivre reclue dans un temple tibétain en ermite, je ne pouvais pas réussir. Cependant, je me suis rendue compte que je pouvais être le moins effet possible de cet environnement stressant.

Je manie ce qui est à ma portée :

  • Mon alimentation
  • L’ambiance de ma maison
  • Mon cercle d’amis et de proches
  • Mon métier
  • Mes activités personnelles
  • Mes peurs

Oui c’est beaucoup, mais c’est possible. Chacun à son niveau, à son rythme, avec les moyens dont il dispose à l’instant T.

Crédit Photo : Pexel

 

Faire du temps présent :

Ça paraît toujours très facile écrit dans un article de blog comme ça. Comme s’il suffisait de s’asseoir dans un coin avec une musique zen pour échapper au tourbillon d’excitations de la vie. Je ne peux pas vous dire comment manier votre environnement. Je ne connais pas votre vie, votre histoire, votre passé.

Par contre je peux vous donner une solution que j’ai expérimenté pour vous éloignez temporairement de cette agitation, regagner des unités d’attention, d’éneergie et vous rendre compte que vous êtes tout à fait capable de manier votre environnement.

 

Faire du temps présent : faire quelque chose pendant un temps donné en ayant ses pensées concentrées sur ce que nous faisons.

 

C’est-à-dire ? Vous vous adonnez à une activité qui nécessite votre attention : couture, broderie, cuisine, sculpture, lecture, écriture, dessin, bricolage, jardinage, jouer avec son animal de compagnie, faire du Yoga, du Qi-Gong, faire le ménage…

 

 

Restez concentré sur cette activité pendant ce temps que vous vous êtes fixés et ne faites rien d’autre pendant ce temps. Si possible, éloignez votre téléphone de vous pendant ce temps.

Lorsque vous faites du faire, en conscience, vous faites du temps présent. Le temps présent est idéal pour parer toutes les sources de stress, se remettre d’une émotion forte, d’un chagrin, se calmer d’une colère, mettre à distance un problème qui ne peut être résolu pour le moment, se recentrer sur soi-même…

Nous sommes beaucoup trop spectateur : smartphone, télévision, jeux vidéos… Ces activités ne nous apportent pas la même chose que le faire car nous ne sommes pas acteur.

Etre acteur, c’est être cause sur sa vie et non effet. 

Nous pouvons alors nous rendre compte que nous sommes capables de résoudre les problèmes de notre vie, car nous faisons. 

 

Faire du temps présent nous reconnecte à l’instant, au moment, à nos ressentis… Cette forme de méditation active nous permet de nous ancrer.

 

Quatre outils pour s’y mettre :

C’est difficile, je le sais. Je suis moi-même la première à me laisser happer par mon smartphone ou par un jeu vidéo. Mais vous en êtes capables ! Nous sommes des êtres dotés d’une conscience et d’une volonté puissante !

Commençons par de petites actions que vous pouvez mettre en place au quotidien. Voici quelques outils qui peuvent vous aider :

 

  • L’application Forest (Android & Apple): elle ne bloque pas vos appels urgents (je pense aux mamans dont les enfants vont seuls à l’école par exemple). Pendant que l’application tourne, un arbre pousse durant la durée que vous avez fixé. Si vous quittez l’application pour votre Facebook, l’arbre meurt ! Hyper pratique pour faire une activité ou travailler sans procrastiner sur le téléphone. Faites pousser un arbre et mettez vous à votre activité.

 

 

Crédit Photo : Murder & Rose
  • Colorier un mandala : vous ne vous sentez pas de vous mettre à la peinture ou au dessin ? Coloriez donc un mandala ! C’est facile à mettre en place! Il existe des dizaines de livre et des modèles gratuits sur internet. Choisissez le motif qui vous inspire sur le moment et sortez vos plus beaux crayons de couleur ! Je pratique souvent cet exercice lors de mes ateliers auto-massage en guise de méditation active. Il y a deux façons de colorier un mandala : de l’extérieur vers l’intérieur si vous avez besoin de vous recentrer et de l’intérieur vers l’extérieur si vous souhaitez regagner de l’énergie. 

On admire le travail de Murder and Rose sans essayer              de le reproduire 😀

 

 

 

 

  • Méditer : ce n’est pas la plus simple des techniques, mais la méditation apporte un vrai apaisement mental. J’ai énormément de mal à méditer seule alors je m’aide d’applications comme Petit Bambou ou Neo : Voyage intérieur. J’aime particulièrement cette dernière car les ambiances sonores me permettent de voyager et de m’évader. C’est encore un des moyens les plus efficaces que j’ai trouvé pour mettre mon cerveau en off !

 

  • Pratiquer le Qi-Gong : le Qi-Gong fait parti de la médecine traditionnelle chinoise. C’est un art martial interne, basé sur l’harmonisation entre le corps et la respiration. J’aime beaucoup pratiquer cette discipline car elle est accessible à tout le monde, les mouvements sont très lents et peuvent parfois se pratiquer ainsi. Elle s’adapte à tous. Cette pratique permet l’ancrage et de se recentrer sur soi. Quand j’ai besoin d’une petite séance (10 minutes), je me rends sur la chaîne Youtube de l’école Les Temps du Corps, dirigée par la formidable Ke Wen, maître de Qi-Gong que j’ai eu l’honneur de rencontrer en suivant des cours à son école. Un petit enchaînement très facile directement ici !

 

Crédit Photo : Ke-Wen

 

 

J’espère que cet article vous aura plus, je vous invite comme toujours à échanger en commentaires, me dire si vous allez appliquer cette notion de “temps présent” ou bien si vous le faites déjà !

 

Prenez soin de vous.

 

faire du temps présent

11 Commentaires sur “Un outil pour gérer le stress : faire du temps présent

  1. Virginie says:

    J’aime beaucoup ton article. On applique déjà certaines routines à la maison qui nous éloigne du stress. La première pour nous : c’est de ne plus courir après le temps et ça rejoins ton idée de s’inscrire dans le moment présent. Les enfants sont beaucoup plus apaisés et les moments où de la colère ou de l’angoisse surgit pour X raisons ça se ressent tout de suite. En second : accepter de ne rien faire, juste être là, observer les enfants jouer, d’allonger dehors ou un simple câlin dans le canapé. Et en troisième : mettre son téléphone loin! Même la nuit il ne passe plus la porte de la chambre à coucher et impact garantit. En tout cas j’aime beaucoup ton contenu. Bonne fin de week-end !

    • Cécile Boissier says:

      Oui,je trouve que c’est vraiment pas facile dans notre société de ne plus courir après le temps. J’y arrive beaucoup mieux depuis que je travaille à mon compte…
      Juste être là, c’est ça cet essentiel que je voulais transmettre dans cet article. Merci de m’avoir lu !

  2. IRIS Root says:

    Merci pour ce bel article ! Mon temps présent en ce moment c’est un peu de jardinage pour fleurir ma terrasse, la colorer et la rendre attrayante au vivant ( fleurs mellifères au programme). J’ai aussi prévu quelques herbes aromatiques, et toutes sont médicinales. Créer cet espace, l’embellir et espérer peut-être en récolter les fruits est super gratifiant, et m’apporte beaucoup de détente. Les mains dans la terre, s’ancrer dans le présent et les choses simples de la vie. Merci pour ton article bienveillant, et tu m’as donné envie de tester le Qi Qong 🙏❤

    • Cécile Boissier says:

      Merci beaucoup !
      Oui j’adore le jardinage, même si je n’ai pas pu beaucoup expérimenter encore (vivant en appartement). J’ai hâte d’avoir mon jardin pour m’adonner à cette passion.
      Tu as tout à fait compris le principe de faire soi-même = gagner de la confiance en soi !
      J’espère que tu aimeras le Qi-Gong !

      Belle journée à toi !

      • IRIS Root says:

        C’est pareil ici, j’expérimente sur mon petit extérieur d’appartement et je commence à vraiment aimer ça. Pourtant je reviens de loin: presque ex-arachnophobe, le jardinage n’a pas été mon activité favorite pendant longtemps :p
        Merci, je te souhaite également une douce journée printanière 🙂

  3. Pingback: Le Shiatsu pour mon ado, mon enfant ou mon bébé – Cécile Boissier

  4. Pingback: Comment s'éveiller à la spiritualité et la vivre ancrée ? - Blog de Galtéane

  5. Pingback: La méditation : s'asseoir dans un monde mouvementé - Cécile Boissier

  6. Pingback: 35 choses à faire pour un été joyeux et apaisé - Cécile Boissier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *