Qu’est-ce que la kinésiologie ?La kinésiologie transpersonnelle

C’est une technique d’éducation à la santé. Elle favorise un meilleur équilibre physique, émotionnel et énergétique. Elle permet d’apprendre à se connaitre, de mettre en lumière notre potentiel caché. C’est une technique non-médicale d’accompagnement très complémentaire aux approches médicales occidentales et alternatives.

La kinésiologie est une forme de thérapie récente. Elle part d’un postulat scientifique qui est que toute notre vie, et celle de nos ancêtres est inscrite dans les gènes de nos cellules. Il s’agit de la marque de traumatismes (au sens large du terme) pour la plupart, qui s’inscrivent dans la mémoire du corps, et ce parfois sur plusieurs générations. Ces mémoires anciennes sont principalement des schémas de survie enclenchés par notre cerveau limbique et reptilien dans une situation où l’individu ne pouvait faire face. Ce sont des chaînes de stress.

Je vous invite à regarder ce documentaire d’Arte “Un fantôme dans nos gènes” en deux parties, qui expliquent bien comment fonctionne la mémoire des gènes.

 

La kinésiologie permet de poser un autre regard sur ses peurs et ses blocages, et d’envisager une vie différente sans. Ainsi, on peut se libérer des schémas négatifs, personnels et familiaux qui nous encombrent et nous empêchent de nous réaliser. 

 

Il existe différentes formes de kinésiologie, le Touch For Health (Santé par le Toucher), Three One Concept, et le Brain Gym.

Pour ma part, je suis formée à la kinésiologie transpersonnelle (Voie de l’Intégration Essentielle – VIE) avec Serge Kernilis. Elle est unique en son genre, car elle se concentre principalement sur la cause des émotions, des peurs et des blocages, elle permet de travailler dans le domaine du transgénérationnel. Serge Kernilis pratique depuis plus de 30 ans et est lui-même formé aux trois méthodes précitées.

 

Crédits : Serge Kernilis (reproduction et copie interdite)

 

Déroulé d’une séance :

Le kinésiologue utilise le test musculaire pour conduire ses séances. Il fait appel à une réalité facilement observable : un muscle, soumis à un test doux (ici le deltoïde), révèle un changement de tonicité selon ce que le corps doit exprimer. Le praticien et le receveur déterminent ensemble un objectif de travail positif, tous les sujets peuvent être abordés : vieilles douleurs corporelles, confiance en soi, créer un projet, lâcher-prise, se détacher d’une personne ou d’une famille néfaste…

Puis le praticien va faire émerger les informations contenues dans la mémoire du corps, en testant des items (phrases, mots, symboles…), et en faisant si nécessaire une récession d’âge (ou retour arrière). Ces exercices permettent de remonter la chaîne de stress et de la couper à son origine. Il n’y a pas d’induction possible par le praticien. Il pose ses questions au testé. Ce dernier n’a bien évidemment pas conscience de ce qui peut l’empêcher d’avancer. Mais son cortex pré-frontal le sait, c’est le Moi Essentiel. C’est lui que le praticien interroge et il répond par l’intermédiaire du test musculaire.

 

Il s’agit de faire comprendre au corps que ces mémoires n’ont plus lieu d’être. Le praticien coupe la chaîne de stress avec un équilibrage en fin de séance.

 

Indications : 

Pour tous, adultes, enfants, bébé, femmes enceintes.

Pour tous les types de troubles physiologiques ou psycho-émotionnels.

 

Tarif : 40 euros